mardi 11 décembre 2007

Kadhafi en France : face à la dictature, les médias redeviendraient-ils raisonnables ?

qadafiLa venue en France du meurtrier d’Amazighs (Berbères) libyens a manifestement un effet positif sur les principaux médias français puisque ceux-ci semblent être redevenus raisonnables en retrouvant leur sens critique, alors même que le contrepouvoir (ou plutôt, la discorde) émerge du gouvernement plutôt que de l’opposition, comme le veut la tradition démocratique française.

Depuis quelques mois en effet, il fallait être drôlement renseigné pour distinguer certaines chaînes de télévisions et journaux écrits, des services de presse de l’Elysée. Et il fallait, là aussi, faire preuve d’une distanciation astronomique pour se persuader que la France ne renouait pas avec ses vieux démons (que nous n’avons pas connus nous autres, génération de la libération de la FM et de l’abolition de la peine de mort), comme c’est encore le cas notamment en Afrique du Nord et plus particulièrement en Libye : la prédominance de la propagande.

Pour la première fois donc, depuis la campagne présidentielle de 2007, à part quelques irréductibles, les médias sont unanimement critiques à l’égard de la diplomatie française (motivée par des enjeux économiques indéniables) qui déroule le tapis rouge (notons le point levé de victoire de Kadhafi sur les marches de l’Elysée) à l’auteur du coup d’état et de la répression massive d’opposants libyens.

Peut-être se souvient-on (enfin !) que l’industrie de l’information indépendante au pays d’Omar El Mokhtar est illégale tandis qu’en France, ces derniers temps, elle avait tendance à nous dicter ce qu’il fallait penser des événements que les rédactions sélectionnaient impartialement. Ce qu’on pourrait résumer par une maxime : « Dans les dictatures, les médias sont censurés, et en démocratie, ce sont les médias qui censurent. »

Jim Selouane

Posté par Jim Selouane à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Kadhafi en France : face à la dictature, les médias redeviendraient-ils raisonnables ?

Nouveau commentaire